Différents types de carton compact

Les cartons “pure cellulose”

A base de fibres vierges (GZ), ils sont destinés généralement à des produits haut de gamme (cosmétique, soins corporels, spiritueux, luxe).

Les cartons “recyclés” ou “gris”

Pour les produits courants à la valeur ajoutée modérée dont la partie interne emploie des fibres recyclées – plus économiques mais de moindres propriétés mécaniques – (GD1, GD2).

Les cartons “complexes”

Utilisés en cosmétique et en hygiène, obtenus par exemple en laminant un film PE métallisé pour permettre une impression du même effet.

Les cartons de “création”

Pour créer des packagings aux rendus originaux et qualitatifs, avec des effets de surface divers et variés.

Les cartons “barrière”

Obtenus par traitement en surface ou dans la masse, ils sont utilisés pour développer une résistance particulière à la vapeur d’eau, aux corps gras, etc…

Les cartons “kraft”

Pour les produits alimentaires surgelés ou non, et pour les produits à fortes contraintes mécaniques (packs de boissons) dont les résistances à la déchirure et à l’humidité sont élevées (GK).

Les cartons “tout bois”

A base de pâte de bois vierge (GC1, à verso blanc, ou GC2, à verso bois), dont les usages les plus courants concernent l’agro-alimentaire (contact alimentaire direct possible), la cosmétique, la parfumerie, l’hygiène, la pharmacie, le textile, etc.

Ces cartons se rencontrent aussi en non-couchés (UC, UD), pour des effets plus « rustiques », ou pour la réalisation de cartes skinpack.