Différents types de carton compact

Les cartons « pure cellulose »

A base de fibres vierges (GZ), ils sont destinés généralement à des produits haut de gamme (cosmétique, soins corporels, spiritueux, luxe).

Les cartons « recyclés » ou « gris »

Pour les produits courants à la valeur ajoutée modérée dont la partie interne emploie des fibres recyclées – plus économiques mais de moindres propriétés mécaniques – (GD1, GD2).

Les cartons « complexes »

Utilisés en cosmétique et en hygiène, obtenus par exemple en laminant un film PE métallisé pour permettre une impression du même effet.

Les cartons de « création »

Pour créer des packagings aux rendus originaux et qualitatifs, avec des effets de surface divers et variés.

Les cartons « barrière »

Obtenus par traitement en surface ou dans la masse, ils sont utilisés pour développer une résistance particulière à la vapeur d’eau, aux corps gras, etc…

Les cartons « kraft »

Pour les produits alimentaires surgelés ou non, et pour les produits à fortes contraintes mécaniques (packs de boissons) dont les résistances à la déchirure et à l’humidité sont élevées (GK).

Les cartons « tout bois »

A base de pâte de bois vierge (GC1, à verso blanc, ou GC2, à verso bois), dont les usages les plus courants concernent l’agro-alimentaire (contact alimentaire direct possible), la cosmétique, la parfumerie, l’hygiène, la pharmacie, le textile, etc.

Ces cartons se rencontrent aussi en non-couchés (UC, UD), pour des effets plus « rustiques », ou pour la réalisation de cartes skinpack.